Hedwig sur Seine


Publié le 10-03-2009 avec les tags : , ,

Hedwig sur Seine

Les comédies musicales à la papa sont décédées quand le spectacle d'Hedwig est né. Pas le fichier, mais la fichue garce mi-homme, mi-femme et mi-rock mytho (hu hu). Tiré d'un film culte et tiré tout court, Hedwig and The angry inch est enfin à Paris, au Sentier des halles.


Le rock a engendré des créatures. Ziggy Stardust / Bowie, le lézard Iggy, l'éphémère Janis, etc. Puis il y a eu Hedwig. Né Hansel, ce petit garçon grandit en Allemagne de l'Est, mal-aimé. Une rencontre lui fait espérer un ailleurs et l'amour. Il se sépare alors de son corps d'homme pour fuir son pays encore divisé par le mur. Hedwig est un personnage coupé en deux comme sa terre d'origine. Le rock des idoles déjantées sera son mode d'expression.


La folie créatrice, le besoin d'aller au-delà des choses matérielles, c'est tout ça dont parle John Cameron Mitchell avec son personnage imaginaire Hedwig. D'abord show musical à Broadway en 1998, il revient en 2001, sous le forme d'un film grandiloquent et intime, primé à Sundance et à Deauville. Exubérante, excentrique, joyeusement tourmentée comme sa diva, l'extension scénique d'un transgenre est le symbole glam' de ceux qui ne sont pas au bon endroit, au bon moment. Paillettes méritées pour récit à l'humour dark. Garçon, fille, entre les deux ou ni l'un ni l'autre, ces êtres esseulés parce qu'ils ne ressemblent qu'à eux, inspirent Mitchell.  En 2006, il revient aux personnages borderlines avec Shortbus, un film à nouveau drôle et poétique qui parle de sexe torturé.

Petite troupe pour grand spectacle
Pour Hedwig And the angry inch, les droits de représentations en public sont libres depuis peu. Joie dans la communauté toujours grandissante des fans, appelés « HedHeads » (en références aux « Dead-heads » ou fans des Grateful Dead). La production amateur du spectacle est désormais autorisée. Comme pour le Rocky Horror picture show, ce sont des passionnés du monde entier qui s'attribuent l'histoire rythmée de la star ambiguë.


À Paris, il a fallu attendre la fin de cet hiver, mais ça valait le coup. Le Sentier des halles et sa salle voûtée toute en pierre de taille résonnent gaiement du son festif des années 70/80's. Attention, le show est barré, émouvant et très très rock. Les costumes, maquillages, casting et musiques sont travaillés aux petits oignons. Amateurs et amoureux, l'énergie de la jeune troupe de comédiens est communicative. La fraîcheur des spectacles sans gros moyens, mais avec un coeur énorme, fait du bien et ne doit surtout pas disparaître. Alors, comme le dit justement Mathieu Bonicel, le Hedwig parisien : « si vous aimez, dites-le, faites passer le message. Ces petits spectacles n'existent que grâce à vous. » Dont acte.


Vous en voulez plus ?

Site du spectacle Hedwig and The Angry inch en France

Trailer de la pièce visible au Sentier des halles jusqu'au 28 avril 2009 :
 

Pruine




Cet article vous plaît, partagez le :

Votez pour nous :

Date de publication : 10-03-2009   Tags associés : , ,

Votre commentaire

Vous n'êtes pas identifié
Pour pouvoir poster un commentaire, vous devez être membre de Comprendrelactu.com et être identifié.

Inscription | Connexion | Quel est mon mot de passe ?


Avant de poster, consultez les mentions légales

Afin de garantir un bon esprit de participation, notre équipe se réserve le droit de supprimer tout message publicitaire, hors-sujet, abusif, diffamatoire, raciste ou injurieux.

Autres dossiers :



Festival Les Inrocks IDTGV
Vous aimez la musique ? Celle qui sent plus le vieux cuir que la fraise Tagada ? Celle qui vous fait crier comme une quiche et qui vous fait puer des dessous-de-bras ...

> lire la suite ...

10 ans après, NTM remet la fièvre
On n'ose pas y croire et pourtant ils sont là, sur scène, en train de tout donner. Kool Shen et Joeystarr, plus de dix ans après, ...

> lire la suite ...

Les brèves de la semaine :

+ groovy baby ! Kim Jong il a le rythme dans la peau.   

+ vuvuzela : nouvelle arme de destruction massive  Doom comme vous ne l'avez jamais vu.     

+ Beware werewolf fags ! Une nouvelle tribu de d'jeuns révoltés vient de naître, inspirée par ce chef ...

+ Manga power Une petite vidéo intitulée TV Show par Manabe Takayuki (musique) et Sugimoto Kousuke  ...

+ The lol of the week #3 Reprise du "The lol of the week" avec une vidéo d'Action Discrète (diffusée ...

Inscription / Connexion

Vous n'êtes pas identifié, heureusement cela peut s'arranger :

> Inscription
> Connexion
> Quel est mon mot de passe ?
 
 
Mots clés :

Techno : Roy Tanck


ShoutMix chat widget
Nos derniers dossiers :

+ juste un autre blog sur le journalisme

+ La Corée du Nord, ce nouveau grand méchant Puissante machine à fantasme depuis la fin de la guerre froide, la République Populaire ...

+ Kino kabaret de l'absurde séance : un genre à part C'était pourtant le défi du Kino Kabaret de l'Absurde séance, un événement ...

+ Au secours de Keanu Reeves D'après les troublions de 4 Chan, Keanu Reeves a besoin qu'on lui remonte le moral. Depuis la ...

+ Pourquoi Wes Craven n’ira pas voir le remake des Griffes de la nuit Alors que la sortie du remake des griffes de la nuit approche à grands pas, Wes Craven est ...

+ PsychoPuppets : chatroulette Pour la petite histoire, cette BD raconte les folles aventures de la conscience d'un homme. Dans l'épisode ...

+ ''Le joueur du grenier'' touch my retrogaming Pourtant, si vous fouillez un peu dans votre mémoire, vous retrouverez sans doute des souvenirs ...

+ La fin de Lost sera décevante Lost a cette particularité d'être un genre de série tout à fait inédit. ...

+ Je déteste Serge Gainsbourg... On pourrait craindre un vieux mix réalisé dans une cave d'amateur mais non, on a du grand ...

+ It’s comming : Lost Saison 6 [Attention, gros spoilers à l'horizon] Rappelez vous :  ensevelie sous des débris ...

+ Berlusconi : le meilleur personnage de soap opéra Le mois de décembre fut faste pour le président du conseil italien. Après une accolade ...

+ « La route » : l’humanité en sursis Le film est tiré du livre américain « The road » écrit par Cormac McCarthy ...

+ Les députés godillots sur la toile ! Si l'absentéisme parlementaire a toujours été plus ou moins excusé du fait ...

+ Tara pliée en 4 Tara Gregson est malade et elle le sait. Dans un pavillon de banlieue modèle, malgré un ...

+ Grippe porcine et grosse parano Originaire du pays des tacos (le Mexique quoi !), ce virus s'est particulièrement répandu ...



Get Firefox